02/01/2011

Pluriel et accord de certains mots

terre et monde.jpg

pluriel.jpgPour commencer l'année 2011, que je vous souhaite, ainsi qu'à vos proches, lumineuse, je vais aborder le sujet de l'accord de certains mots.

Nouveau-né : un nouveau-né, une nouveau-née (parfois : nouvelle-née), des nouveau-nés. Ici, nouveau est pris adverbialement et reste invariable.

Garde : les gardes rouges.

Lorsque garde est un élément d'un mot composé : des garde-manger, des garde-robes.

Quand garde est pris dans le sens de gardien, d'après la BDL, on l'accorde (attention, cependant : l'Académie française recommande de le laisser invariable*, sans toutefois considérer l'accord fautif!) : des gardes-chasse(s) (des garde-chasse(s), selon l'Académie), des gardes-malade(s) (des garde-malade(s), selon l'Académie).

Des mercis, des adieux, mais : des au revoir, des pourquoi.

Feu : adjectif signifiant défunt.

Notre feu directeur, les feus ancêtres, sa feue tante, les feues actrices.

Quand feu précède l'article ou le possessif, il demeure invariable : feu ses grands-parents, feu leur marraine, feu l'impératrice, feu les baronnes.

 

*Remarque : Orthonet laisse aussi, comme l'Académie française, le mot garde invariable au pluriel, lorsqu'il est l'un des éléments d'un mot composé. Exemple : des garde-chasse(s).  

 

 

 

 

 

 

 

Écrire un commentaire